Fiscalité LMNP ou Parahôtelier

IMMOBILIER LOCATIF : LE RÉGIME MEUBLÉ LMNP ou para hôtelier EST TOUJOURS PLUS RENTABLE

Avoir un chalet ou un appartement à la montagne vous a toujours fait rêver ? Grâce à la location meublée non professionnelle (LMNP) ou para hôtelier, c´est le moment d´en profiter.

Voici quelques explications qui vous permettront d'y voir plus clair et, peut-être, de vous aider à obtenir plus facilement prochainement les clés de votre chalet ou appartement à la montagne.

La fiscalité de la location meublée non professionnelle et parahôtellerie, une aubaine !

Dans une optique retraite, la pierre, placement de long terme par excellence, doit occuper une place de choix. Le scénario idéal est celui où vous achetez un logement locatif autour de vos 45 ans, avec un crédit remboursable sur 15 à 20 ans : vous achevez ainsi de payer le bien au moment où vous quittez la vie active, les loyers perçus jouant ensuite les compléments de pension. Entre-temps, comme la loi l’autorise, si vous optez pour ce régime fiscal, vous aurez déduit l'amortissement des murs, les intérêts d’emprunt des loyers encaissés, mais également les assurances, les taxes foncières, les frais de gestion et tous les travaux de réfection du bien, réduisant chaque année le montant de votre impôt sur le revenu. Les taux de crédit étant historiquement bas (inférieurs à 1,50% sur 15 ans), c’est le bon moment pour vous lancer !

La réussite de l'opération tient plus à l'emplacement du bien qu'au dispositif fiscal proposé

Le meublé neuf peut également offrir des perspectives de revenus attrayantes. Pour une formule clés en main, visez les résidences de services les mieux situées et de préférence de bon standing, les plus demandés. L’idée : vous achetez un appartement ou chalet que vous louez directement au gestionnaire de la résidence, via un bail de 9 à 11 ans (reconductible). Pas de souci de gestion, la société s’engage à vous verser le loyer prévu, même si le bien est inoccupé. En prime, vous récupérez la TVA à 20% sur le prix d’achat. Le risque, c’est la faillite de l’exploitant, d’où la nécessité d’en choisir un qui soit expérimenté et reconnu.

Prenons l'exemple d'un cas concret… 

Utilisons celui d'un couple marié, avec deux enfants, imposé à un taux marginal d'imposition de 30 %.

  • La valeur du bien acquis est estimée à 180 000 €, auxquels s'ajoutent 5 000 € de mobilier
  • Le prêt contracté couvre un montant de 150 000 €, sur 15 ans, à un taux de 2 %
  • Les loyers annuels perçus sont de 6 240 €
  • Les charges annuelles payées, hors emprunt, sont de 1 368 €.

Le régime de la LMNP vous permet de déduire 2 746 € d'intérêts d'emprunts et 6 474 € d'amortissement. Par conséquent, le revenu imposable retenu pour cette situation est de 0 € au régime de la LMNP. 

Source :http://www.simulateur-location-meublee.com/

Comme chaque cas est unique, et ce régime particulièrement technique dans son exécution, nous vous conseillons de vous rapprocher de notre cabinet fiscaliste, expert-comptable spécialisé dans la location meublée, afin de vous éclairer et évaluer précisément votre situation personnelle. https://www.arthaud-associes.fr/